N'oubliez pas que BELLE PARISIENNE est un forum se situant en France, privilégiez donc les noms à consonance française
Votez pour nous sur le top site!

Partagez | .
 

 SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:25

Romane "Swann" Sauvage
Nom — Sauvage. Comme ce petit chaton que t'as toujours été. Celui qui griffe un peu trop en sautant dans tous les sens. Sauvage. Comme ta maman. ta douce maman. Prénoms — romane. romane et léonie même. tu ne sais pas bien d'où ça vient. tu n'as jamais demandé. ta maman devait les aimer. c'est tout. puis de toute façon, tu les utilises même pas ici. ici, tu es swann. comme le cygne. c'est oscar qui t'a appelé comme ça. alors t'as gardé le surnom.Date & lieu de naissance — tu es née à lille un matin de septembre. il pleuvait sur la ville puis un rayon de soleil s'est levé. c'était joli.  Age — ça fait maintenant dix sept longues années que t'as passé à chercher à t'évader. Nationalité — jolie française. mais pas celle des préjugés. t'as pas de béret, ni de pain à la main. t'aimes pas vraiment la mode non plus. t'es juste une fille. de celles qui rêvent un peu trop. de celles qui avancent les yeux clos par peur que le monde ne soit pas assez beau. juste une fille. peut être juste comme les autres.  Métier ou études — voleuse ? non, tu ne fais rien à vrai dire. tu fuis. tu te caches. tu survis.  Orientation sexuelle —  tu aimes les garçons. enfin, normalement. tu n'as jamais essayé de fille faut dire. t'as surtout aimé un garçon en fait. et peut être un peu un autre ... Statut — tu es célibataire. célibataire égarée qui ne connait pas grand chose aux relations Groupe — La boheme Avatar — la belle hannah murray Qualités — débrouillarde, tactile, douce, enjouée, joueuse, rapide Défauts — naive, fragile, agressive, râleuse, lunatique, impulsive

et sinon, moi c’est…
Prénom  — marion Pseudo — tadshoot  Âge — dix neuf ans Tu viens d’où toi — près de paris Présence — tous les jours Et comment t’es arrivé là — par bazzart Dis moi un truc drôle — c'est l'histoire d'une patate, elle tombe dans un mixeur et .. OH PUREE ! Ton smiley préféré —    Ta chanson préférée — Répondre ici.



Dernière édition par Romane Sauvage le Mar 25 Mar - 23:19, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:26

il était une fois

chapitre un
Tu la regardes silencieusement. Sans ouvrir les lèvres, tu passes tendrement la main sur son corps meurtri. Les yeux vagues, tu caresses sa peau bleuie par les coups dans l’espoir de faire disparaitre les marques disgracieuses. Les cadavres de bouteilles ornent encore l’appartement minable dans lequel vous vivez. Comme à chaque fois. Alors, laissant échapper un petit soupire, tu agis comme à ton habitude. Tu les ramasses. Une par une. Tu les ramasses, puis tu viens t’assoir près de ta mère en allumant la petite télévision minable qui meuble encore le salon. Et tu regardes les dessins animés. Tu rêves d’aventures. Tu rêves de t’évader de ce monde où le bonheur semble illusoire. Les images colorées semblent tellement plus attractives. Pourtant, elles ne sont rien d’autre que des images. Et la réalité t’appelle. Dur réalité. « Tu r’gardes encore la télé gamine ?! T’en as pas marre de rien branler ? » Ton regard se pose sur lui. Dur. Il dit ça. Lui. Alors qu’il est celui qui reste planté à la maison à ne rien faire. A pervertir ta mère dans ses conneries de drogue et d’alcool. Tu te lèves sans un mot. Et tu le regardes. Avec ces yeux. Si noirs. Si noirs. Tu as envie de crier que tu le hais. Qu’un jour tu le tueras pour ce qu’il a fait à ta maman. Ta si belle maman. Pourtant, tu ne dis rien. Tu n’ouvres pas la bouche. Tu te contentes de récupérer le sac poubelle contenant toutes les bouteilles afin de le descendre. « Et j’ai besoin de fric gamine ! »  Tu laisses échapper un long soupire. Tu sais ce que ça veut dire. Il veut que tu le lui rapportes. Quel con. Comment veut-il que tu lui apportes de l’argent ? Toi ? Pourtant, tu sais ce qu’il adviendra si tu continues à l’ignorer. Il va la frapper. Et ça, tu refuses. Tu refuses de savoir que tu aurais pu faire quelque chose pour éviter ça. Il faut que tu trouves comment ramener de l’argent. Maintenant.

C’est en déposant les bouteilles que ton regard se pose sur la maison d’en face. Vide. Tes voisins sont en vacances. Ils laissent toujours la porte des toilettes entrouvertes. Tu restes là, figée pendant quelques secondes. Ça sera facile. Entrer par la petite fenêtre et récupérer quelques trucs puis ressortir. Juste ça. Pourtant, ton cœur bat à cent à l’heure. Tu as un peu peur. Juste un peu.

Elle a sonné. Cette putain d’alarme. Elle a sonné. T’étais terrorisée. T’es ressortie en un rien de temps. Ton cœur palpitait. Et pour la première fois de ta vie, tu te sentais vivante. C’est comme ça que tu l’as rencontré. Lui. Il rigolait. Planté devant la petite fenêtre des toilettes par laquelle tu étais rentré. Il rigolait. Et alors, doucement. Tout doucement. Comme la chose la plus naturelle du monde, il a pris ta main et vous vous êtes cachés. Quand la police est arrivée, vous n’étiez plus là. Envolés. Ce jour-là, ta vie a basculé. « Tu t’appelles comment gamine ? » Il avait cette voix un peu grave. Rassurante. Un peu dangereuse. « Romane » . Il a souri. Tu ne sais pas bien pourquoi, mais tu l’as aimé immédiatement. C’était inexplicable. Une évidence. C’est tout. « Tu as bien des choses à apprendre petite Romane … »


chapitre deux
« Frappe »  Les yeux rivés sur ta cible, tu frappes. T’aimes ça. Putain. Ca fait tellement du bien. « Plus fort ! » Un sourire vient orner ton visage enfantin. Tu frappes plus fort. Tu as envie de l’impressionner. Lennon. Il est cet exemple masculin que tu n’as jamais eu. Beau. Grand. Fort. Et puis, même s’il ne te le montre pas, il est dangereux. Et tu aimes ça. Tu aimes ça le danger. Ça t’donne l’impression d’être vivante. « Tout à l’heure, on part sur un gros coup. Tu viens avec nous » Tu te figes brusquement en plein mouvement. Moment de trouble dont il profite pour effectuer l’une de ses manœuvres pour te bloquer « T’es morte. » Un petit gémissement de déception s’échappe de tes lèvres alors que tu remues pour te libérer. Il voulait simplement te tester. Voilà si tu arrivais à rester concentrée. Grimaçant légèrement, tu te replaces face à lui. « Tu dois rester concentrée. Tout le temps. » Tu hausses doucement les épaules, consciente de tes erreurs. « Mais sinon, c’était pas une connerie. Tu viens avec nous » Fronçant les sourcils, tu plonges ton regard dans le sien. Comme pour sonder la présence de mensonge. Puis tu souris. De ce sourire innocent d’une gamine trop heureuse. « Sérieux ?! Oh putain ! » Et alors tu lui sautes dans les bras. Le genre de chose qu’il ne faut pas faire. Pas avec lui. Il n’est pas n’importe qui. Pourtant, étrangement, il se laisse faire. Etrangement, il finit même par serrer un instant ce petit corps contre lui. Il ne sait pas bien pourquoi il fait ça. Pourquoi il agit différemment avec toi. Pourquoi il t’a ramené. Pourquoi il t’apprend tout ça. Il sent simplement qu’il doit le faire. Il est différent parce que tu es différente. Tu as dans ce regard cet éclair de pureté un peu spécial. Cet éclair sauvage et impétueux d’un petit chat qui voudrait être un lion. Et qui y croit. Qui y croit si fort que tu pourrais le faire croire à n’importe qui. Alors il y croit lui aussi. « Aller, lâche moi gamine. » Tu lâches un petit rire avant de déposer un rapide baiser sur sa joue. Un baiser qui le trouble. Juste un instant. Il n’a pas l’habitude qu’on soit si tactile avec lui. Et toi, tu profites de cet instant d’inattention pour effectuer l’un de ces mouvements qu’il t’a appris et le mettre à terre. « T’es mort ! » Un rire s’échappe de tes lèvres. La petite fille devient grande.


chapitre trois
Un frisson te parcourt alors que ses doigts viennent se perdre sous ton tee-shirt. Tu sens cette chaleur indescriptible parcourir ton corps tandis que ta main vient se perdre dans ses cheveux. Presque sauvagement, ses dents viennent mordiller tes lèvres. Tu rigoles doucement avant de capturer ses lèvres. Tu aimes sa bouche. Tu aimes la chaleur de sa peau contre la tienne. Tu te sens belle sous son regard. Tu te sens importante. Sa main vient se glisser entre tes cuisses. Tu sens son souffle. Là. Juste contre tes lèvres. Doucement, il te murmure ces jolies mots « … Tu es belle Romane … » Et tu souris. Tu ne sais pas bien ce que le mot amour veut dire. On ne sait pas grand-chose à dix sept ans. Pourtant, ça doit ressembler à ça. Timidement, tu viens glisser tes mains sous son tee-shirt que tu retires un peu maladroitement. Tu en as envie. Faire l’amour avec lui. L’endroit n’est peut-être pas idéal. Le canapé défoncé du QG de votre petite organisation. Mais tu t’en fou. C’est pas ça qui t’importe. Aujourd’hui, il n’y a que lui. Que lui et toi.
Le cœur battant, tu l’aides à retirer ton tee-shirt, rougissant légèrement à l’idée qu’il te verra bientôt nue. Ses doigts jouent doucement avec le tissu de ton soutien-gorge. Ça t’fait frissonner. Tu te cambres un peu pour qu’il le retire, mais il change de destination et c’est le bouton de ton jean qu’il détache. Tu l’embrasses. Doucement. Tendrement. Sauvagement. Le gout de ses lèvres te fait planer. Et alors, il retire ton pantalon. Il te regarde un instant. Il se recule un peu pour te regarder. Ça te fait rougir. Ca le fait sourire. « … vraiment magnifique … »  Tu laisses échapper un petit rire avant de le frapper gentiment pour cacher ton trouble. Ses lèvres viennent de nouveau caresser ta peau, descendant lentement entre tes seins puis sur ton ventre.
« …faudra plus de… »  C’est ce moment précis qu’il a choisi pour débarquer. Une entrée fracassante. Il s’est figé en vous voyant. Et c’est là que tout a déconné. Pour la première fois, tu as vu ce regard. Ce regard qui faisait de lui cet être si respecté. « Toi. »  Il s’est approché de ton bel amant tel un prédateur. Sauvage. « Je… Len- »  « - ta gueule » Tu as écarquillé les yeux. Jamais il ne t’avait parlé comme ça. Violemment, il a attrapé ton amant par la gorge. « Tout le monde dehors. »  Personne ne s’est fait prier. Tout le monde avait déjà compris ce qui allait se passer. Tout le monde sauf toi. Toi qui ne voyais en Lennon qu’une version trafiquée de lui. Déjà, tes yeux se remplissaient de larmes. « …Lennon…On…on faisait rien de mal… » Tu as peur. Vraiment. Tu ne l’as jamais vu comme ça. Pourtant, pour une fois, tes mots ne changent rien. Le regard rivé sur Ewen, il sourit. Un sourire malsain. Mauvais. « Tu voulais la pervertir hein… »  Tu écarquilles les yeux avant de t’approcher de lui pour l’empêcher. Mais sa voix vient de nouveau résonner. Froide. Dure. « Tu bouges pas. »  Alors tu ne bouges pas. Tremblante, tu ne bouges pas. « … tu ne comprends pas…personne ne la touche tu comprends ? Personne. » Tu le vois sortir son canif. Son canif qu’il ouvre avant de le faire tourner devant les yeux de ton amant terrorisé. Et presque doucement. Presque tendrement, il vient taillader sa joue, lui arrachant un gémissement de douleur. « Tu ne voleras pas sa pureté. »  De nouveau, presque doucement, il attrape son bras avant de dessiner une ligne de sang. Il hurle ton Ewen. Et toi tu sanglotes. Tu veux pas qu’il lui fasse du mal. Tu veux pas. Tu finis par braver son interdit pour te lever. Tu attrapes son bras. Tu le supplie d’arrêter. « Arreeeete ! jt’en supplie Lennon ! Je ferais ce que tu veux ! »  Il te regarde. Et il te sourit. « … je veux que tu regardes. Et que tu comprennes. Il sera ta leçon du jour. »  De nouveau, la lame vient s’enfoncer dans son bras. Dans l’autre sens. Le sang coule sur les doigts de Lennon. Tu cris. Tu cris en même temps qu’Ewen. Tu lui hurles d’arrêter. Mais rien n’y fait. Lennon termine son travail avant de se tourner de nouveau vers toi. Et tendrement, il passe sa main sur ta joue, y laissant une marque rouge. « Personne ne te volera ta belle innocence Romane. »  Tu voudrais lui hurler que c’est ce qu’il fait. Il bousille ta putain d’innocence à coups de couteau. A coup de hurlement de douleur. Il te force à regarder. A regarder celui qui t’embrassait si chaudement se faire dépecer vivant. Mourir à petit feu sous les coups de couteau de cet être que tu croyais connaitre. Que tu croyais aimer. Les yeux vides, tu regardes désormais le corps sans vie de celui qui faisait battre ton cœur. Tu ne pleures plus. Tu n’as plus de larme. Tu te laisses juste tombée par terre. Tu ne t’aies même pas rhabillé. A moitié nue, tu observes Lennon. Le vrai Lennon. Ou son masque. Tu ne sais pas bien. Il s’agenouille face à toi et place doucement une mèche de cheveux derrière ton oreille. Comme si rien ne s’était passé. Et dans un sourire qu’il avait l’habitude de t’offrir, il souffle doucement. « … Tu es belle Romane … »


conclusion
Tu as compris que ça ne pouvait pas continuer. Que toute ta vie reposait sur une putain d’illusion. Lennon avait tant représenté. Il t’avait tout appris. Et là. Brutalement, il reprenait tout. Tous tes rêves. Tous tes espoirs. Alors tu as décidé de partir. De voler le fric que Lennon garde planqué. Voler semble si facile aujourd’hui. A croire qu’il t’a bien appris finalement.
Et t'es là, planté, à te demander comment fuir. Et où fuir.

Paris





Dernière édition par Romane Sauvage le Mar 25 Mar - 21:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:28

Tu sais qu't'es bonne toi ?   
Revenir en haut Aller en bas
Solweig Davis
❝ miss impératrice
avatar
❝ miss impératrice
MESSAGES : 293
INSCRIT(E) LE : 06/03/2014

Feuille de personnage
RP avec:
Citation:

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:33

ooow cassie.   
bienvenueee, n'hésites pas si tu as des questions  I love you 

_________________
Δ bang bang, he shot me DOWN © signature by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:36

je sais, je sais   

merci sol **
je vais t'envoyer un mp (a)
Revenir en haut Aller en bas
Jules Vallès
❝ mini-vallès
avatar
MESSAGES : 45
INSCRIT(E) LE : 24/03/2014

Feuille de personnage
RP avec:
Citation:

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 18:37

Welcome I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Vallès
❝ livreur d'amour
avatar
❝ livreur d'amour
MESSAGES : 241
INSCRIT(E) LE : 07/03/2014

Feuille de personnage
RP avec:
Citation:

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 20:13

awww j'adore hannah
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !

_________________

somebody told the stars you're not coming out tonight, and so they found a place to hide. am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 20:32

merci ma jolie **
et j'adore matthew moi aussi (a) et merci  :solweig: 
Revenir en haut Aller en bas
Leho Hemingway
❝ petit membre
avatar
❝ petit membre
MESSAGES : 39
INSCRIT(E) LE : 23/03/2014

Feuille de personnage
RP avec:
Citation:

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 21:43

omg hannah      on la voit tellement pas assez je trouve  :**: 
bienvenue pumpkin I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mar 25 Mar - 21:54

jake   
Revenir en haut Aller en bas
Solweig Davis
❝ miss impératrice
avatar
❝ miss impératrice
MESSAGES : 293
INSCRIT(E) LE : 06/03/2014

Feuille de personnage
RP avec:
Citation:

MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   Mer 26 Mar - 10:45

Bravo, tu es validé !
On te souhaite la bienvenue chez les fous, qui sont ravis de t'accueillir J'espère que tu te plairas en notre compagnie et que tu passeras de bons moments sur la belle parisienne Pour te guider dans tes premiers pas, voici les liens utiles :

Tout d'abord, il est important que tu ailles faire recenser ton avatar, par ici. Pour évoluer dans le RP, ton personnage aura besoin de liens. Pour créer ta fiche, c'est par ici. Ensuite, tu devras faire recenser ton métier ici, même si tu es encore un étudiant. Bien sûr, comme tu ne vis pas à la rue, il te faudra aussi recenser ton logement sur ce sujet . Ces trois premiers liens sont très importants, donc ne passe pas à côté.

Si jamais tu as d'autres demandes (un rang spécial, archiver un rp...) c'est dans ce coin ci que ça se passe. Ensuite il te prendra peut-être l'envie de créer un scénario, c'est alors ici que tu devras le faire. Si tu recherches des liens sans avatar précis, tu as aussi le babillard qui fonctionne comme un système de petites annonces.

Enfin, n'oublie surtout pas de t'amuser, puisque c'est surtout pour ça que tu t'es inscrit. Le flood est là pour toi et tu verras, tu t'intégreras très vite. Voilà, le petit discours est fini, amuse-toi bien parmi nous !

_________________
Δ bang bang, he shot me DOWN © signature by anaëlle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur   

Revenir en haut Aller en bas
 

SWANN ◭ le temps du bonheur, à l'ombre d'une fille en fleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La belle Parisienne :: GOODBYE ! :: ► Corbeille-